Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 10:27
   Les ornementations sont un élément important de la musique irlandaise. Elles donnent vie à cette musique et sont utilisées différemment suivant le joueur. En effet, les ornementations ne sont pas inscrites sur la partition, c'est donc l'instrumentiste qui décide où et quand les mettre. Je vais donc vous en décrire quelques unes qui sont pour moi les principales. 


1/ Les Taps 
 
    Cette ornementation est la plus caractéristique de cette musique. Son principe est très simple : jouer une note directement inférieure à la note que l'on veut décorer. Elle est aussi très utilisée pour séparer deux notes de même hauteur. Par exemple si dans la mélodie il y a deux DO consécutifs, entre les deux on pourra placer un SI joué très brièvement. Mais voici plutôt un exemple sur partition :

    Les deux premières mesures sont écrits sans les Taps et les deux suivantes avec. Concrètement sur un Tin Whistle ou un pipe cette ornementation se joue simplement en bouchant un trou puis en le réouvrant aussitôt. Nous verrons les astuces sur l'harmonica dans l'article "pratique".


2/ Les Cuts 

    Voici la deuxième ornementation la plus utilisée et son principe est tout aussi facile que la première. Il suffit de jouer une note plus aigu que celle que l'on veut décorer. Cette ornementation est aussi utilisée pour séparer deux notes de même hauteurs ou plus particulièrement pour attirer l'attention sur une note.

 


3/ Les Rolls 

  
Et voici le très légendaire Roll. Cette ornementation sera la plus dure à maîtriser, enfin pour nous les harmonicistes :-) Elle consiste à séparer trois notes de même hauteurs en rajoutant entre les deux premières une note supérieure et entre les deux dernières une note inférieure. En gros on joue les trois notes en mettant un Cut entre les deux premières et un Tap entre les deux dernières !




   C'est donc terminé pour le petit côté théorique des ornementations, j'aborderai dans un prochain article le côté pratique avec les astuces pour jouer ces ornementations sur notre instrument.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas - dans Irish
commenter cet article

commentaires

harmolive 16/11/2009 12:52


Tout d'abord un grand merci pour vos conseil, notamment sur les ornementations irish. Peu enclin à l'utilisation du net, je vais devoir corrigé ma copie...
Je pratique la musique celte, notamment irlandaise, québecoise mais aussi old time, le tout sur des diatoniques standards ou customs by made. J'ai surtout travaillé des phrasés typés violon puis
acordéon diato et aujourd'hui j'armorce avec un trémolo A/D pour la sonorité. Mon problème est de vouloir me lancer au chromatique et là le choix devient ardu: Type irish en D ou bien autre
chose??!!! sachant que sur des sessions il ne m'est pa rare de changer de bécane plusieurs fois même, lorsque des suites à rallonge se présentent(changer une fois ça va, deux fois...) Sur l'irish
en D/C# on peu attrapper une gamme de G mais pour le A il manque des notes. Croyez-vous qu'il serai judicieux d'avoir un custom sur base de D/G dont la gamme de G serai décalé ( départ du B
soufflé) et par exemple modifier un des double G soufflé en G#????? N'ayant pas d'experience chromatique je suis dans l'impasse les ornementations étant un point à ne pas négliger: faut qu'ça
swigue bon sang!
désolé pour les 300 lignes de texte et bon vent à vous Nicolas
cordilement
harmolive


Nicolas 16/11/2009 13:26


Salut à toi et merci pour le commentaire !
Personelement je joue sur un chromatique dévalvé en G irish. Alors pour détailler un peu c'est un chromatique avec la tirette inversée pour pouvoir faire les ornementations caractéristiques, il est
sur une base de Gmajeur et enfin il est dévalvé pour pouvoir altérer. Du coup je joue comme si j'avais un diatonique, la tirette n'étant là que pour m'aider à ornementer.
Après pour l'accordage il faut recenser les tonalités les plus représentées dans ton répertoire, moi c'était surtout du Gmaj, D7, Dmaj et Emin du coup le choix du G Majeur comme accordage m'a paru
le plus approprié.
L'idée de modifier une des doubles notes est une solution, tu aurais une octave comme ça :
A C E F#
G B D G# 

Moi sur mon chromatique j'ai modifié les doubles notes pour qu'il y en ait une aspirée et l'autre soufflée ainsi tu aurais :
A C E G#
G B D F#

Pour résumer le tout je pense qu'avant de choisir l'accordage il faut que tu repères le tonalités que tu utilises le plus souvent et à partir de là tu pourras choisir l'harmonica.
Tiens moi au courant de tes réflexions sur le sujet ! 


Présentation

L'harmonica a depuis longtemps acquis ses lettres de noblesse dans le milieu du blues, il s'illustre aujourd'hui dans les musiques traditionnelles et improvisées. A ma façon, je tente ici d'apporter ma pierre à l'édifice, afin de faciliter l'épanouissement de notre bel instrument, tout en vous faisant partager ma passion... Alors en avant la musique !

Rechercher

Besoin d'un cours ?

   Je donne des cours d'harmonica sur Paris dans tous styles allant du blues au jazz en passant par la musique irlandaise. Pour plus d'infos contactez moi !

Archives

Catégories